AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La science, les théoriciens, l'espace et des poneys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
#Arthas7
Brony squatteur
avatar

Date d'inscription : 24/02/2013
Age : 19
Localisation : Surement devant un livre ou un pc

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Dim 23 Mar - 16:27

Albino Ice a écrit:


 Par contre sachant que l'Univers est quasi infini,
 


En théorie il ne l'est pas, il se construit dans un vide (qui ne serait même pas vide, il serait remplit d’énergie n'égative, enfin ce n'est que des spéculations que je ne pourrait tout à fait expliquer ici)

Il s'allonge et s'étire car il à de l’énergie à revendre, mais il semble bien probable que un jour il n'en est plus ,et que la , la matière qui était senser s'étaler de façon ordonner pour que tout les particules soit parallèle et équidistant les unes des autres, vas voir apparaître de plus en plus de trou, de vide, que la matière vas combler.

l'univers et comme une grande piscine qui grandit, la ou il y a des trous, de l'eau vient se placer, comme des bulles d'aire, vous suivez?

d'ailleur nous découlons d'un vide, les matières autours du vide se sont donc fait absorber par le même trou, résulta, BIG , elles ont fusionner, nous existons donc à cause d'une erreur dans la répartition des énergies


Un jour ou il n'y aurai plus d’énergie pour tirer la matière et continuer l'expansion, il y aura un ''freeeze'' puis toute la matière vas se réunir et fusionner par tout ses vides, qui vont crée d'autre vide ect...


d'autre variante veulent que le temps et la matière s'arrête, et qu'il ne reste que des photons jusqu’à que tout les énergies des étoiles et des trous noires ce soit consumer.

Et puis y a ceux qui pensent que le démiurge à tout crée et qu'un jour il vas pété sa crise et qu'il vas tout démolir, vlame, comme un gamin qui en à marre de sa maison en lego, il fout tout en l'aire et en refait une nouvelle, chouette non  Very Happy 

(la trois me semble moins probable...)
Revenir en haut Aller en bas
#Albino Ice
Floodeur compulsif
avatar

Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 24
Localisation : Lorraine mah little sweetie~~

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Dim 23 Mar - 16:42

Une énergie qui causerait l'expansion de l'Univers, ça s'appel l'énergie noire. Pour l'instant elle n'existe que dans la théorie et n'a pas de raison de disparaître, car rien ne se détruit en physique.  

Par contre z'allez arrêter de lire ce que vous voulez à la fin?  Je n'ai jamais dit que l'Univers était infini, on le considère comme infini car très grand par rapport à notre échelle, le prochain qui dit encore ce que je ne dis pas je le mange!  

Le fait que l'Univers soit en expansion, signifie que l'espace lui même s'agrandit, de ce fait, les objets, comme les planètes, les galaxies, etc s'éloignent les unes des autres, même si l’attraction gravitationnelle à tendance à compenser tout ça. Le fait que l'énergie noir ne serait plus ça conduirait à la fin de l'expansion.

Le big crunch est une théorie très peu admise, selon les modèles actuels, l'Univers continuera indéfiniment son expansion accélérée.  

Pour le reste j'ai l'impression que tu t'es tapé un sacré délire. 
Revenir en haut Aller en bas
#psyker
Frony
avatar

Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 20
Localisation : J'ai du me gourer de paradoxe

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Dim 23 Mar - 21:14

J'avais lu dans une petit revu scientifique que l'infini pouvait avoir une taille, et que même l'on pouvait donner de grande taille et de petite taille a l'infini.
J'ai pas trop compris le reste, trop de termes compliqué pour moi :/
Revenir en haut Aller en bas
#Albino Ice
Floodeur compulsif
avatar

Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 24
Localisation : Lorraine mah little sweetie~~

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Dim 23 Mar - 21:51

J'saurais pas trop te dire, personnellement pour moi infini veut dire ce que ça veut dire, c'est-à-dire pas de fin.  
Revenir en haut Aller en bas
#Azthorga
Imprononçable Dieu du chaos
avatar

Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 24
Localisation : Dans les ombres

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Dim 23 Mar - 22:13

On pourrai aussi voir l'infini comme quelque chose de l'on ne peut mesuré,
valable ainsi pour l'univers,
Revenir en haut Aller en bas
#Albino Ice
Floodeur compulsif
avatar

Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 24
Localisation : Lorraine mah little sweetie~~

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Dim 23 Mar - 22:45

C'est un point de vu assez juste je trouve.  
Revenir en haut Aller en bas
#Kuroi-Neko
Brony squatteur
avatar

Date d'inscription : 31/12/2013
Age : 25
Localisation : Nuages (dans tout les sens du terme)

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Lun 24 Mar - 1:23

Si on admettais que l'infini avait une fin ça voudrait dire que les nombres ont une fin et que si l'univers n'arrête pas de grandir, il serait un jour, plus grand que l'infini...

Il y a concept là ! Nan, moi j'y crois pas... u_u
Revenir en haut Aller en bas
#Pr_Mafrost
Brony passionné


Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Lun 24 Mar - 6:42

Les mathématiques sont une science de l'esprit. On a inventé des objets très abstrait et on résonne dessus.
D'autres sciences comme la physique ou la chimie prennent les mathématiques pour support.
Si dans ton calcul c'est plus simple de dire l'infini que 10 puissance (quelque chose), et que la différence sur le résultat est négligeable à la fin, tu dis l'infini. Point. Ça fait hurler les mathématiciens, mais ça marche très bien.
Si dans ton calcul t'as une grandeur au moins 10 à 100 fois plus petite qu'une autre, on peut dire qu'elle est négligeable par rapport à la plus grande. Point.


En optique, un rayon venant de l'infini a juste, par hypothèse, un angle d'incidence nul avec la normale et est émis avant l’entrée du système à une distance d'au moins 10 fois la taille du système. Je vois pas où est le problème.


Tout est question d'ordre de grandeurs entre deux grandeurs caractéristiques du système. Sous les bonnes hypothèses et les bonnes définitions, l'infini est très utile. Et très courant.
Revenir en haut Aller en bas
#Albino Ice
Floodeur compulsif
avatar

Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 24
Localisation : Lorraine mah little sweetie~~

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Lun 24 Mar - 7:50

En effet l'infini est un outil mathématique servant d'approximation, même s'il ne faut pas oublier que rien n'est infini en réalité.

Tien d'ailleurs vous saviez que si vous divisiez un chiffre par un autre qui tend vers 0, le résultat final tend vers l'infini? 

C'est parce que lorsque vous divisez par un chiffre très petit, cela donne un chiffre très grand.  
Revenir en haut Aller en bas
#Kuroi-Neko
Brony squatteur
avatar

Date d'inscription : 31/12/2013
Age : 25
Localisation : Nuages (dans tout les sens du terme)

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Mar 25 Mar - 3:57

Albino Ice a écrit:
En effet l'infini est un outil mathématique servant d'approximation, même s'il ne faut pas oublier que rien n'est infini en réalité.

Bha si les nombres... On les a inventés et si on arrive a une limite on en invente d'autres pour continuer à compter, donc théoriquement les nombres sont la seule chose infinie...
Revenir en haut Aller en bas
#Albino Ice
Floodeur compulsif
avatar

Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 24
Localisation : Lorraine mah little sweetie~~

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Mar 25 Mar - 8:07

Justement, il faut faire attention aux maths qui sont une vue de l'esprit. Tu peux parfaitement faire des maths alors qu'elles n'ont aucune réalité physique et qui ne servent strictement à rien. J'appel ça faire des maths pour faire des maths.  

Il existe encore des concours de faire tel ou tel démonstration mathématique, juste pour la difficulté, mais sinon ces démonstrations en elles même servent vraiment à rien.  
Revenir en haut Aller en bas
#Kuroi-Neko
Brony squatteur
avatar

Date d'inscription : 31/12/2013
Age : 25
Localisation : Nuages (dans tout les sens du terme)

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Mer 26 Mar - 18:35

Albino Ice a écrit:
Justement, il faut faire attention aux maths qui sont une vue de l'esprit. Tu peux parfaitement faire des maths alors qu'elles n'ont aucune réalité physique et qui ne servent strictement à rien. J'appel ça faire des maths pour faire des maths.  

Il existe encore des concours de faire tel ou tel démonstration mathématique, juste pour la difficulté, mais sinon ces démonstrations en elles même servent vraiment à rien.  

Ah ne t'inquiète pas pour ça : au collège j'était l'un des meilleurs en Math, au Lycée j'ai perdu plus de 10 points sur ma moyenne, et en BTS (donc maintenant) je suis remonté a 14/15 sans travailler a fond...

Explication ? Les nombres imaginaires, jamais pu les caser ceux la... Car justement ils ne correspondent à rien de réel, quand comme moi on se sert de la visualisation, c'est un léger problème ! Traumatisé par le i² = -1...

Bref... Oui mais si les nombres s'arrêtaient quelque par ça voudrait dire que toute chose ne peux pas dépasser ce nombre, ce qui est relativement improbable...
Revenir en haut Aller en bas
#Albino Ice
Floodeur compulsif
avatar

Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 24
Localisation : Lorraine mah little sweetie~~

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Mer 26 Mar - 19:25

Pourtant, par exemple, on ne peut pas dépasser la vitesse de la lumière, qui reste un nombre. Donc il y a bien des limites dans l'Univers.  

Tien c'est marrent parce que le i tu l'utilises tout le temps en physique, comme la mécanique quantique, en électronique ect, a tel point que c'est devenu normal pour moi.  
Revenir en haut Aller en bas
#Pr_Mafrost
Brony passionné


Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Mer 26 Mar - 19:44

Pareil
Très utile pour les équadifs linéaires du second ordre.

Au début on était un peu réticents. Mais le prof de physique a dit "c'est ça où quarante lignes de calcul assez chiantes et d'un niveau de maths que vous n'avez pas encore." 

Du coup, on était moins réticents.
Revenir en haut Aller en bas
#Kuroi-Neko
Brony squatteur
avatar

Date d'inscription : 31/12/2013
Age : 25
Localisation : Nuages (dans tout les sens du terme)

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Mer 26 Mar - 22:53

Je ferrais un mauvais physicien alors  

Et c'est pas une question de "vouloir", c'est une question de "pouvoir", les intégrales par exemple je les faisaient sans rien comprendre...

Pour la démonstration voici comment ça marche :

Quand je fais un dessin je le visualise en 3D dans ma tête ce qui m'aide énormément, quand je calcule par exemple 1+1=2, dans mon esprit ça fait 1+1 -> connaissance -> la réponse est 2 -> pas suffisant -> 1objet ajouté a 1objet donne deux objets -> visualisation physique de la chose


Voilà maintenant je vous laisse imaginer ce qui c'est passé avec le i² = -1...  

Albino Ice au passage c'est justement en électronique que j'ai vu les nombres imaginaires, pratique pour la physique appliquée...
Revenir en haut Aller en bas
#Pr_Mafrost
Brony passionné


Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Mer 26 Mar - 23:11

Tu dis que tu fais ça, mais j'ai du mal à le croire.
A moins que pour racine de 17, tu ne t'imagines un triangle rectangle de petits cotés de longueur 1 et 4 et ne voie dans l’hypoténuse la fameuse racine ?  
Ça devient rapidement difficile comme méthode. En particulier quand on arrive sur les nombres transcendants et leurs combinaisons linéaires. (e³ ? pi ? )

ah sinon, blague de matheux:
 
Revenir en haut Aller en bas
#Kuroi-Neko
Brony squatteur
avatar

Date d'inscription : 31/12/2013
Age : 25
Localisation : Nuages (dans tout les sens du terme)

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Jeu 27 Mar - 4:05

Effectivement certain nombres sont moins façilement représentables, seulement pour reprendre le 17 ou encore Pi, ça ne pose pas le problème car l'origine est réelle, 17 et 3,x ; c'est cohérent or pour i² j'essai de me représenter le i sur un axe et forcément ça coince Sad

C'est comme imaginer un personnage, tu le vois pas vraiment, tu le visualise juste...

(ça parle maaaaal dans la blague ! xD)
Revenir en haut Aller en bas
#LightingHeart
Brony passionné
avatar

Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 26
Localisation : Dans les environs de Paris

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Jeu 27 Mar - 12:13

Et dire que mon ancienne formation de BTS m'a rendus à nouveau réticent des maths  .
J'aurais bien aimé apprendre tout ces truc là (même si torture psychologique, si le prof est bon pédagogue, ça peut rentrer plus facilement dans la tête).
Revenir en haut Aller en bas
http://luke262.deviantart.com/
#Kuroi-Neko
Brony squatteur
avatar

Date d'inscription : 31/12/2013
Age : 25
Localisation : Nuages (dans tout les sens du terme)

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Jeu 27 Mar - 16:37

LightingHeart a écrit:
J'aurais bien aimé apprendre tout ces truc là (même si torture psychologique, si le prof est bon pédagogue, ça peut rentrer plus facilement dans la tête).

Ouai, ou te dégoutter des maths (ce qui me serait surement arrivé si j'avais pas autant apprécié les maths du collège), après ça dépend des gens.

Perso j'ai pas eu beaucoup je choix j'ai du m'y mettre, mais je comprenais rien à ce que je faisais (enfin presque rien), pas fâché d'être revenu aux maths standard.
Revenir en haut Aller en bas
#night_storm
Floodeur compulsif
avatar

Date d'inscription : 24/09/2012
Age : 29
Localisation : Luna Nobis Custodit

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Jeu 27 Mar - 18:31

Vous attendez quoi pour construire un générateur de téléportation trans-dimensionnel déphasé.
Revenir en haut Aller en bas
#Nissa
Floodeur compulsif
avatar

Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 29
Localisation : Derrière toi, avec un scalpel.

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Sam 29 Mar - 22:50

Les modifications temporelles.

Pendant longtemps je me suis dit, "Est si jamais, dans le futur, les machines a voyager dans le temps existe déjà, et que nous vivions tous dans une ligne temporelle qui a déjà été modifié plusieurs fois. Pour nous, on ne s'en rendrait pas compte vue que même si l'histoire a été changé, elle reste notre seule et unique histoire. Et si sa se trouve, je me souvient d'histoire sur la seconde guerre mondiale alors qu'hier elle n'avais jamais eu lieu, mais un sale con a remonté le temps pour la provoquer"

et après de longue année de réflexion, j'en suis venus au postulat suivant. "Il est impossible de modifier volontairement le passé."

Pourquoi ? Ma théorie et simple.

Pour modifier le passé, il faut prendre une décision consciente. basé sur des fait historique. dans ce cas précis, "La seconde guerre mondiale n'a pas eu lieu, je décide de remonter dans le temps pour la provoquer". Mais au moment de la modification. il se produit une chose qu'on appelle

Le paradoxe.

Au moment de la modification temporelle. le passé modifie le futur. ce qui implique également la vie du voyageur temporel avant qu'il n’effectue son voyage pour modifier le temps. et donc, dans cette ligne temporelle, il se retrouve avec un monde ou la seconde guerre a eu lieu, donc il ne prend jamais la décision de remonter le temps pour la déclencher. donc elle ne peut pas avoir lieu.

Et ce principe et applicable a toute les décision consciente concernant le voyage dans le temps. Je précise bien consciente parce que effectivement. Si une personne modifie le passé de façon involontaire. on pourrait se retrouver devant un cas avéré de modification temporelle vue que, dans tout les cas, elle aurais quand même fait son voyage. (sauf si bien sur, sa modification accidentelle provoque un événement qui empêche la création de machine temporelle dans le futur, auquel cas. boum paradoxe aussi.)

pour ce qui est du voyage dans le futur, je suis un adepte de la théorie du multivers qui veut qu'a chaque décision que l'on prend, des univers se crée avec chaque possibilité découlant de cette même décision. (Je marche, je décide de tourner a droite, un univers se crée ou je tourne a gauche, un autre ou je recule, un autre ou je bouge pas, un autre ou je meurt d'une crise cardiaque etc) ce qui implique que le futur n'est pas écrit, mais est en perpétuel changement. auquel cas, voyager dans le futur impliquerait de voyager dans un des futur "probable" de notre monde.
Revenir en haut Aller en bas
#Pr_Mafrost
Brony passionné


Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Sam 29 Mar - 23:18

J'ai deux points de vues sur les voyages temporels. ou plutôt, vu le caractère hypothétique de la choses, deux hypothèses de pensées.

le premier:
 

le second:
 

Vous avez mal au crâne ? Moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
#Kuroi-Neko
Brony squatteur
avatar

Date d'inscription : 31/12/2013
Age : 25
Localisation : Nuages (dans tout les sens du terme)

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Sam 29 Mar - 23:37

Nissa a écrit:
Les modifications temporelles.

Pendant longtemps je me suis dit, "Est si jamais, dans le futur, les machines a voyager dans le temps existe déjà, et que nous vivions tous dans une ligne temporelle qui a déjà été modifié plusieurs fois. Pour nous, on ne s'en rendrait pas compte vue que même si l'histoire a été changé, elle reste notre seule et unique histoire. Et si sa se trouve, je me souvient d'histoire sur la seconde guerre mondiale alors qu'hier elle n'avais jamais eu lieu, mais un sale con a remonté le temps pour la provoquer"

et après de longue année de réflexion, j'en suis venus au postulat suivant. "Il est impossible de modifier volontairement le passé."

Pourquoi ? Ma théorie et simple.

Pour modifier le passé, il faut prendre une décision consciente. basé sur des fait historique. dans ce cas précis, "La seconde guerre mondiale n'a pas eu lieu, je décide de remonter dans le temps pour la provoquer". Mais au moment de la modification. il se produit une chose qu'on appelle

Le paradoxe.

Au moment de la modification temporelle. le passé modifie le futur. ce qui implique également la vie du voyageur temporel avant qu'il n’effectue son voyage pour modifier le temps. et donc, dans cette ligne temporelle, il se retrouve avec un monde ou la seconde guerre a eu lieu, donc il ne prend jamais la décision de remonter le temps pour la déclencher. donc elle ne peut pas avoir lieu.

Et ce principe et applicable a toute les décision consciente concernant le voyage dans le temps. Je précise bien consciente parce que effectivement. Si une personne modifie le passé de façon involontaire. on pourrait se retrouver devant un cas avéré de modification temporelle vue que, dans tout les cas, elle aurais quand même fait son voyage. (sauf si bien sur, sa modification accidentelle provoque un événement qui empêche la création de machine temporelle dans le futur, auquel cas. boum paradoxe aussi.)

pour ce qui est du voyage dans le futur, je suis un adepte de la théorie du multivers qui veut qu'a chaque décision que l'on prend, des univers se crée avec chaque possibilité découlant de cette même décision. (Je marche, je décide de tourner a droite, un univers se crée ou je tourne a gauche, un autre ou je recule, un autre ou je bouge pas, un autre ou je meurt d'une crise cardiaque etc) ce qui implique que le futur n'est pas écrit, mais est en perpétuel changement. auquel cas, voyager dans le futur impliquerait de voyager dans un des futur "probable" de notre monde.


Pour ce qui est d'un futur fixe (perso je crois plus aux mondes parallèles), le voyage dans le temps n'est pas impossible dans le cas où le bouleversement concerne quelque chose qui n'aurais pas d'incidence sur le voyageur...

Et si il remonte le temps avec l'intention vive de changer son futur, on peut imaginer non pas impossibilité de voyager, mais plutôt de changer le passé, par exemple :

Prenons le bête cas du "je veux me tuer quand j'étais plus jeune, mais si j'y arrive, qui m'as tué ?"

Le problème se situerais dans le "si j'y arrive", en forçant ainsi le futur cela créerais une sorte de bug dans l'univers, pour empêcher une telle chose une force m'empêcherais purement et simplement d'accomplir l'action : L'arme a feu s'enraye, je me casse une jambe, accident de voiture, une réplique du voyage me fait revenir dans le présent, je meurs en essayant, exct...

"Ne jamais influer sur sa ligne temporelle"

Mais de toute façon même si une telle technologie vois le jour, jamais elles se seront rendues publiques quitte a liquider 2 ou 3 fouineurs car bien trop dangereuse...
Revenir en haut Aller en bas
#Albino Ice
Floodeur compulsif
avatar

Date d'inscription : 22/02/2014
Age : 24
Localisation : Lorraine mah little sweetie~~

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Dim 30 Mar - 2:24

De mon point de vue, le temps peut être certes altéré dans son écoulement, mais ne peut pas être manipulé ainsi. Le temps est irréversible, on ne peut pas faire en sorte que le verre brisé revient à son état initial.

Par contre il reste le voyage à travers le Multivers, où nous pourrions trouver des Univers parallèle, où des décisions, des faits, ont été pris différemment ou non. De ce fait, on ne pourrait pas voyager dans le temps, mais on pourrait aller dans un autre Univers parallèle alternatif qui est lui plus jeune ou plus vieux.

Cela éviterait le phénomène de paradoxe étant donné que ce ne serait pas notre Univers qui serait touché.

Qui a dit que les voyages dans le temps c'était compliqué sur le papier? 

Sinon par rapport à la racine carré, pour moi le fait de savoir que ça correspond à la puissance 1/2 me suffit à la trouver cohérente.  
Revenir en haut Aller en bas
#Kuroi-Neko
Brony squatteur
avatar

Date d'inscription : 31/12/2013
Age : 25
Localisation : Nuages (dans tout les sens du terme)

MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   Dim 30 Mar - 7:43

Albino Ice a écrit:
De mon point de vue, le temps peut être certes altéré dans son écoulement, mais ne peut pas être manipulé ainsi. Le temps est irréversible, on ne peut pas faire en sorte que le verre brisé revient à son état initial.

Par contre il reste le voyage à travers le Multivers, où nous pourrions trouver des Univers parallèle, où des décisions, des faits, ont été pris différemment ou non. De ce fait, on ne pourrait pas voyager dans le temps, mais on pourrait aller dans un autre Univers parallèle alternatif qui est lui plus jeune ou plus vieux.

Cela éviterait le phénomène de paradoxe étant donné que ce ne serait pas notre Univers qui serait touché.

Alors déjà tu parle d'inverser le cours du temps, ce qui est complètement différent ! Attend on parle d'envoyer une seule personne dans une version antérieure de son temps, toi par contre tu parle de modifier la structure même de l'univers, rien que ça ! (Oui par ce que si on admet qu'un trou noir déforme le temps j'imagine que le temps est admissible en tant que matière et l'inverser reviendrais donc à bouleverser sa structure... Chaud...)

Pour ce qui est du multivers tu prend le problème a l'envers, pour voyager dans le passé tu reste dans ton univers vu que c'est une séparation des univers liés à un événement passé, en d'autres terme plusieurs univers ont un même passé mais un futur différent a moins que le passé soit séparé par les univers d'une certaine période, comme si le multivers avais un système d'objet d'une certaine taille... Ok j’arrête !

Par contre si on admet les voyages temporels, permettez :

Selon moi si le voyage d'une telle nature est possible imaginez ceci :
1er cas -
Nous avons un temps changeant, c'est à dire le temps est écrit nous pouvons le changer a notre gré et peut-être créer des paradoxes.

2nd cas - 
Nous avons un temps fixe, c'est à dire que le voyage dans le temps est non seulement possible mais nécessaire, les paradoxes et les changement de réalités sont impossible car en réalités ils se sont déjà produits. Si je décide de faire quelque chose dans mon passé, je une version future de moi l'as déjà fait et je vais la refaire pour faire perdurer le temps, d'où certains qui disent que le temps est extrêmement difficile à modifier, exemple :

On parlais de Stargate, le revoilà : dans un épisode un certain "Jonas" a été modifié et vois le futur (enfin plus de grandes probabilités, comme l'explique notre cher Carter) et essai d'empêcher des catastrophes.

Pour ceux qui ne le sauraient pas il va voir une scène future où Carter à été électrocuté, il pense tout de suite aux armes a énergie ennemies, donc par sécurité elle reste à la base. Sauf qu'elle va bosser dans son labo et s'électrocuter la-bas, Jonas va revoir la scène de sa vision en vrai...

En d'autres termes si il n'avais pas interféré elle aurait probablement pas été blessé (ou pas c'était peut-être aussi inévitable).

Bon ce n'est pas un retour dans le passé mais le principe est le même.

Quand on parle de connaitre l'avenir, on dit souvent que le fait de le connaître le modifie, dans ce cas avant même d'inventer le procédé de voyage dans le temps, ce dernier auras déjà effectué les changement auquel on a pas encore pensé.


Vous avez compris ce que je veux dire ? C'est bien vous êtes fou !

Dans ce cas vous avez surement mal à la tête ? Vous souffrez ? C'est bien ! (oui je dois allez me coucher...)
Revenir en haut Aller en bas
#Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La science, les théoriciens, l'espace et des poneys   

Revenir en haut Aller en bas
 

La science, les théoriciens, l'espace et des poneys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Mot de passe espace adhérents passeports annuels
» [Aide] Comment liberé de l'espace sur sa Ram ?
» Wall-E et Eve Dans l'espace
» Rénovation de l'espace Eurodisney?
» [DISCUSSION] Discussion sur l'espace de personnalisation.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Brony :: Forum et Communauté :: Discussions diverses hors MLP-